Peut-on vraiment guérir des TOC ?

peut-on-vraiment-guérir-des-TOC

 

S’il est bien une question que l’on se pose lorsque l’on souffre de troubles obsessionnels compulsifs c’est probablement celle-ci « Est-il possible de guérir des TOC ? ». Il n’est pas toujours évident de répondre à cette question car cela dépend en réalité de beaucoup de facteurs et d’éléments propres à chacun de nous. Malgré cela je vais tenter de vous répondre au mieux dans cet article et nous allons voir que si la rémission est possible et même fréquente, la guérison totale et définitive est quant à elle beaucoup plus rare…

 

Guérir des TOC, pas toujours malheureusement…

 

Si l’on veut parler de la possibilité de guérir les troubles obsessionnels compulsifs, il faut également parler de la possibilité qu’il y a de ne pas en guérir ! C’est peut-être dur à entendre mais c’est pourtant la réalité, il existe encore et toujours un partie de la population qui souffre de TOC et qui ne parvient pas à en guérir. Pour d’autres c’est pire encore car ils ne parviennent tout simplement pas à améliorer leur situation.

La première cause d’échec à la guérison ou à l’amélioration est peut-être due au fait qu’il faille une force mentale astronomique pour ne serait-ce qu’entreprendre le processus menant à la guérison. Au même titre que tout autre trait de personnalité, nous ne sommes pas tous égaux en « force psychologique » et à ce titre nous ne sommes pas tous dotés des mêmes cartes, des mêmes atouts face aux TOC . N’allez pas croire que je jette la pierre à ceux qui ne réussissent pas, loin de là ! D’une part ce n’est pas de leur faute puisque c’est leur tempérament, d’autre part les facteurs environnementaux comme l’entourage, le travail, etc sont généralement en leur défaveur et avec de meilleures conditions certains parviendraient a obtenir de meilleurs résultats.

La deuxième cause d’échec semble tout simplement être que la maladie est trop bien installée, trop importante (peut-être prise trop tard) et que même après avoir tenté toutes les méthodes conventionnelles (thérapies et traitements médicamenteux) et moins conventionnelles (relaxation, médecines douces, etc), aucune amélioration n’a pu être constatée. Même pour les cas les plus extrêmes, l’utilisation de la TMS (Stimulation Magnétique Trans-crânienne) ou encore la SCP (Stimulation Cérébrale Profonde) n’obtiennent que des résultats trop mitigés (de plus ces méthodes ne sont encore qu’en phase Bêta si je peux m’exprimer ainsi).

Je crois qu’on peut le dire, les troubles obsessionnels compulsifs ont la peau dure, cependant ne perdons pas espoir, dans la majorité des cas un travail sur les TOC peut-être fait et la souffrance psychologique peut-être diminuée voir même totalement supprimée.

 

Guérir des TOC, c’est possible mais …

 

Nous arrivons enfin à la partie ESPOIR de cet article, oui il est possible de guérir. J’en suis la preuve vivante ^^ ! Sans exagérer, cela vous fait peut-être sourire car cet objectif vous  semble peut-etre inatteignable à l’heure actuelle, et pourtant je vis une vie complètement « normale » aujourd’hui, une vie sans toc quoi ! Et je ne suis pas seul dans ce cas, loin de là puisqu’un grand nombre de personnes est soignée chaque année.

MAIS ! Et oui il y a un mais que je tenais quand même à ajouter pour nuancer un petit peu le paragraphe précédent et c’est aussi pour cette raison qu’on peut davantage qualifier plus souvent la « guérison » de rémission. Alors oui vous pouvez en finir avec vos TOC et ne plus en avoir beaucoup, voir plus du tout mais cela ne signifie pas forcément que vous serez tranquille pour le restant de votre vie. En réalité votre cerveau n’oublie pas tout et conserve quelque part dans un petit tiroir la « méthode TOC » qu’il a utilisé pendant très longtemps ! Cela signifie en fait que lorsque vous passerez par un autre moment difficile de votre vie, que vous le vivrez mal et que vous stresserez, votre cerveau tentera de vous faire reprendre vos mauvaises habitudes.

Ce n’est peut-être pas le cas pour tout le monde mais pour moi c’est le cas ! Chaque fois que j’angoisse, que je ne suis pas bien, ils attendent, tapis dans l’ombre, et tentent un retour en force dés qu’ils sentent une petite faiblesse 🙂 . Dis comme cela, ça doit paraître étrange mais c’est pourtant de cette manière que je le ressens. Néanmoins pas de panique je n’ai jamais rechuté malgré des périodes difficiles car quand vous les avez battus une fois, vous les voyez venir de loin et vous savez comment les empêcher de gagner du terrain !

 

Conclusion

 

Vous l’avez compris il n’y a pas vraiment de « règles » pour ce qui est des troubles obsessionnels compulsifs et les réactions dépendent finalement beaucoup de la personnalité, de l’environnement et probablement de l’histoire de chacun. Néanmoins vous savez maintenant que les chances de « revivre » ne sont pas minces et que vous pouvez faire diminuer voir disparaître vos TOC. Une rémission totale ou partielle est possible, apportant avec elle des jours heureux ^^.

 

Cet article n’a pas la prétention d’être la vérité absolue et ne représente que ma vision des choses. C’est pour cette raison qu’il serait formidable que vous partagiez dans les commentaires situés sous cet article votre vision, votre avis, votre histoire et si vous aussi vous avez réussir à guérir des TOC.

 

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article, d’ici là, prenez grand soin de vous 😉

Vous avez aimé cet article ? Partagez le ;-)
  • 35
  •  
  •  
  •  
  •  
    35
    Shares

Commentaires facebook

Commentaires

Laisser un commentaire

Fermer le menu